La soupe aux poireaux de Marguerite Duras


La soupe aux poireaux revisitée de Marguerite Duras © C. Mairesse

Les fêtes sont passées, l’Epiphanie et sa galette aussi, c’est maintenant le temps de la soupe, chaude mais plutôt maigre … Evidemment, dit ainsi, cela ne fait pas rêver. Alors allons pêcher cette recette dans Outside, recueil de textes de Marguerite Duras, parue dans le magazine féministe Sorcières, en 1976. « La soupe aux poireaux, on croit savoir la faire, elle paraît si simple, et trop souvent on la néglige. Il faut qu’elle cuise entre quinze et vingt minutes et non pas deux heures - toutes les femmes françaises font trop cuire les légumes et les soupes. Et puis il vaut mieux mettre les poireaux lorsque les pommes de terre bouillent : la soupe restera verte et beaucoup plus parfumée… “ La suite est géniale, écoutez-la, lue par Delphine Seyrig et Sami Frey. Alors, parce que c’est la saison et aussi parce j’aime beaucoup Duras et pense que ce texte est une page teintée d’humour, voici la recette de la soupe aux poireaux arrangée à ma façon. Une prochaine fois, nous parlerons des mangues et de Barrage contre le Pacifique ! Ingrédients 1kg de pommes de terre fermes 2 bons poireaux ou 3 petits 2 carottes 1 oignon,1 gousse d’ail 1 bouillon de poulet 2 cuillères d’huile d’olive sel, poivre Agréments optionnels ! 1 cuillère à soupe de pâte miso 20 cl de vin blanc du haddock 1 botte de cerfeuil Lait et crème fraîche

Préparation

1. Eplucher et couper les pommes de terre, les carottes et l’oignon en morceaux et les faire revenir dans une cocotte avec de l’huile d’olive. Ajouter la gousse en chemise et la pâte miso, mélanger

2. Laver et couper les poireaux en tronçons, les ajouter dans la cocotte et mouiller avec le vin blanc

3. Ajouter le bouillon et laisser cuire encore 10 à 15 minutes afin que les pommes de terre soient cuites

4. Dans une autre casserole, faire bouillir le haddock dans un mélange d’eau et de lait puis éteindre aux premiers bouillons et couvrir 10 minutes

5. Mouliner les légumes en réservant une partie des poireaux, assaisonner

6. Servir dans des bols et ajouter des miettes de haddock, du cerfeuil, un peu de crème fraîche … et une bonne tranche de pain de campagne.


Delphine Seyrig et Sami Frey lisent la recette de Marguerite Duras

0 commentaire

Posts récents

Voir tout