top of page

Zanele Muholi

Dernière mise à jour : 25 mars 2023


Ntozakhe II, Parktown Courtesy of the Artist and Stevenson, Cape Town/Johannesburg and Yancey Richardson, New York © Zanele Muholi

Dès la première salle, on est frappé par la force des images de Zanele Muholi, photographe et activiste visuelle sud-africaine : puissance des corps, des contrastes, des messages portés par les images. Son travail ambitieux et politique documente l’existence de la communauté noire LGBTQIA+ à travers sa vie et ses portraits, dont elle veut montrer à la fois la beauté et la souffrance. Car si la constitution sud-africaine a interdit la discrimination sexuelles dès 1996, cette communauté, très peu visible, continue de subir encore aujourd’hui la violence et la ségrégation.


Deux séries incarnent plus précisément son ambition.

La première ; Somnyama Ngonyama, (2012 - en cours) dont le titre signifie « Salut à toi, lionne noire ! » en zoulou, représente des archétypes liés à la condition des femmes noires en Afrique du Sud. Ces autoportraits de Muholi incorporent des objets domestiques du quotidien - éponges en inox, pinces à linge, gants en latex, plumeau - qui renvoient aux travaux domestiques de ces femmes le plus souvent employées de maison pour des familles blanches. Dans ces images, Muholi accentue le contraste, exagérant la noirceur de sa peau pour en faire valoir la beauté. La seconde, Faces and Phases (2006 - en cours), qui compte actuellement plus de 500 images, est un puissant portrait collectif qui célèbre et archive la vie des personnes non conformes au genre en Afrique du Sud. Ces portraits frontaux en lumière naturelle et en noir et blanc témoignent de la diversité des identités et font oeuvre de références visuelles pour cette communauté et plus largement pour la société sud-africaine.


Zanele Muholi crée des images qui portent un message politique mais ne dissimulent pas pour autant la beauté. Elle le rappelle : "Je ne pas être vu uniquement comme quelqu’un qui projette une douleur ou une souffrance, je veux être vu comme n’importe quelle personne”.


0 commentaire

留言


bottom of page