Le dictionnaire amoureux de Montaigne


Michel de Montaigne, portrait anonyme

La collection du Dictionnaire amoureux aux éditions Plon fête ses vingt ans avec deux nouveaux titres l’un portant sur l’inutile l’autre sur Montaigne. Tout dépendra de l’envie de chacun pour un cadeau, mais la pensée de Montaigne s’avère un excellent antidote pour résister aux difficultés de notre temps présent. Génie du XVIe siècle, faisant partie des esprits les plus brillants des lettres françaises, Montaigne est finalement assez peu lu. Pour remédier à ce paradoxe, le philosophe André Comte-Sponville a conçu un ouvrage qui donne toutes les clés pour franchir l’obstacle. A travers le prisme d’un abécédaire arbitraire puisqu’amoureux, le lecteur se voit initier avec légèreté à la pensée d’un grand humaniste. On est ébloui par la modernité de sa pensée sur tous types de sujets : l’éducation, l’amitié, les voyages ou encore l’altérité. Impossible après avoir refermé ce dictionnaire de ne pas avoir envie d’aller se plonger dans les Essais. On nous promet d’y découvrir un véritable art de vivre par temps de catastrophe. Le Dictionnaire amoureux de Montaigne, Plon, 625 p., 26 €. « Si l'on me presse de dire pourquoi je l'aimais, je sens que cela ne se peut s’exprimer, qu'en répondant : « Parce que c'était lui, parce que c'était moi. »

0 commentaire

Posts récents

Voir tout