top of page

La tour de Pise

Dernière mise à jour : 6 juin 2023


Elle se tient debout sur un plongeoir. Sanglée dans un imperméable, en jupe et talons, son sac à main serré contre elle. Paniquée, elle interpelle celui ou celle qui l’a mise dans cette position inconfortable et qui veut l’obliger à sauter. Non, elle ne sautera pas et, pendant une heure et demie, juchée sur sa fragile avancée, elle va nous raconter sa vie et la chute qui l’a déjà emportée. Car oui, elle a déjà plongé tout entière et sans retenue dans un premier amour. Mais le prince charmant s’en est allé et la chute a été douloureuse. Développé avec beaucoup d’humour et rythmé par une chanson de crooner italien qui accompagne par séquence le spectacle, ce récit de l’auteur Diastème, touche juste. L’absurdité de la situation, cet étrange inconnu à qui elle s’adresse (le créateur-auteur ?), l'émancipation de l'héroïne qui se libère progressivement de son angoisse devant le vide de sa vie ; tous ces ingrédients forment un subtil cocktail théâtral. On a aussi aimé la formidable interprétation de Fanny Soler et la scénographie qui joue habilement avec la lumière et les noirs. A découvrir !




Fanny Soler interprète la Tour de Pise © Vincent Héquet

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Commenti


bottom of page