L'invention du bonheur


Catherine Cusset © DR

Romancière experte dans l’art de raconter des vies qui nous ressemblent, Catherine Cusset nous enchante une fois de plus avec son dernier livre. Le récit nous entraîne dans la destinée de deux femmes, nées dans les années 60, que l’on va suivre de l’adolescence à la cinquantaine. La première, Clarisse, aussi solaire que fragile, est marquée par l’abandon du père. Elle éprouvera toujours une certaine difficulté à se construire compensée par la recherche de l’intensité du présent. La seconde, Eve, est une femme volontaire qui accomplit ses désirs. Heureuse en ménage et en affaires, elle incarne le choix de la continuité avec sa part de renoncements inavoués. Leurs vies racontées tour à tour par leurs voix respectives finiront par se rencontrer. Deux très beaux personnages féminins. Deux incarnations différentes du bonheur. Un grand plaisir de lecture !

La Définition du bonheur de Catherine Cusset, Gallimard, 350 p., 20 €. Rentrée littéraire automne 2021. « Avoir seize ans, foncer dans la nuit calme sur une route déserte et sentir la brise tiède caresser vos épaules tout en enlaçant la taille d'un garçon (…) : ce devrait être la définition du bonheur. »

0 commentaire

Posts récents

Voir tout