top of page

Festival d'Avignon Off : Prix No'Bell

Dernière mise à jour : 29 juin

Elisabeth Bouchaud, physicienne de formation et directrice du Théâtre de la Reine Blanche à Paris et à Avignon, propose un triptyque de trois spectacles consacrés à trois femmes scientifiques oubliées, qui ont pourtant marqué l’histoire des sciences. 

Lise Meitner, physicienne autrichienne d’origine juive qui découvre le mécanisme de fission nucléaire dans les années 30 à Berlin, Jocelyn Bell, astrophysicienne d’origine irlandaise qui identifie dans les années 50 à Cambridge les pulsars et enfin Rosalind Franklin, physico-chimiste britannique qui fait la découverte à la même époque de la structure en double hélice de l’ADN.


A découvrir actuellement, les deux premiers épisodes de la série : L’’exil intérieur sur Lise Meitner et Prix No’Bell sur Jocelyn Bell

Dans Prix No’Bell, la jeune Jocelyn Bell, originaire d’Irlande du Nord et étudiante en thèse à Cambridge, ne vit que pour ses recherches de thèse en astrophysique. Grâce à son obstination, sa rigueur et ses qualités d'observation, elle fait la découverte d’astres jusqu' alors inconnus, qu’elle nomme pulsars. Cette découverte majeure permet en 1974 à son directeur de thèse, Antony Hewish, de décrocher le prix Nobel de physique. Clémentine Lebocey, excellente dans le rôle de Jocelyn, incarne une jeune femme volontaire et passionnée mais confrontée à un monde exclusivement masculin qui la fait souvent douter. Sans amertume, elle continue son parcours de chercheure et de femme mariée, attentive à rendre accessible son domaine à des jeunes chercheurs issus de tous les horizons. Elisabeth Bouchaud nous livre un très beau portrait de femme, qu’elle combine habilement avec un cours d’astrophysique pédagogique et vivant. 

Une belle manière de rendre hommage à Jocelyn Bell et à sa formidable discipline. 


Festival d'Avignon Off

Relâches le 8 et 15 juillet 


Jocelyn Bell identifie de nouvelles étoiles : les pulsars
Prix No'Bell © P. Gély

0 commentaire

Comments


bottom of page