top of page

De la morue

A première vue, le sujet peut surprendre : une conférence sur la morue. 

Sur le plateau, simplement habillé d’un écran et d’un paperboard, Frédéric Ferrer, l’auteur et l’interprète, déploie pendant plus d’une heure tout son art pour raconter l’histoire de ce gadiforme, de sa surabondance dans les eaux de Terre-Neuve jusqu’à sa disparition. 

L’histoire commence par sa rencontre avec un pêcheur de morue alors qu’un accès de fièvre violent l’oblige à être rapatrié d’urgence de Saint-Pierre-et-Miquelon en métropole. Et c’est là le talent de Ferrer, il entrelace avec habileté ses expériences et ses rencontres de terrain avec une connaissance encyclopédique du sujet. Du bateau de pêche qui le ramène, il aborde, sans jamais perdre le fil de sa démonstration, le commerce triangulaire et la naissance du capitalisme, l’entrée "morue" dans Le grand dictionnaire de la cuisine d’Alexandre Dumas, le rôle de la Reine Margot et de Brigitte Bardot dans cette histoire de cabillaud etc, etc… Avec en fil rouge une question : la morue peut-elle revenir ? 

Grâce à sa démonstration drôle et érudite menée tambour battant, Frédéric Ferrer aborde finement le dérèglement climatique. Car comme il le déclare  : "Ce que j'essaye de faire c'est de m'attaquer à un sujet d'actualité et de répondre à une question pour laquelle on n'a pas de réponse”. Challenge réussi. 


De la morue, cartographie 6 de l’atlas anthropocène de Frédéric Ferrer.



Frédéric Ferrer © H. Philippe

0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page