Street art et photo à la galerie Roger-Viollet

Dernière mise à jour : 10 juin



La galerie Roger-Viollet offre une carte blanche à l’artiste de street art 13 bis.

En puisant dans le fond gigantesque de photos de la galerie, 13 bis superpose, colle, détourne des images pour en faire des compositions surréalistes et poétiques : " Je suis collagiste et je compose à partir d'images d'archives, c'est la matière première pour mes créations. Le fond Roger-Viollet est naturellement une source d’inspiration grâce à sa quantité impressionnante de photographies", explique l'artiste qui intervient dans l'espace public comme dans des galeries, ou chez des particuliers. Face au puit sans fond des archives, 13bis a d'abord tâtonné dans ses recherches pour ensuite les affiner grâce en particulier à l'indexation des images.


Paris Humide © 13 bis. Collage de 13 bis réalisé à partir du fond Roger-Viollet

C'est ainsi que sont nées ces jeunes parisiennes des années folles sirotant leur absinthe dans un décor de fond marin qui se découvre petit à petit, à mesure que l’on parcourt l’image. Coco Chanel sort d’un cadre coiffée d’un oiseau et d’un serpent, l'œil finement orné de feuilles d’arbres. Une nature exubérante encercle un couple d’amoureux aux corps de perruche. 13 bis nous plonge dans un monde étrange et désuet que l’on peut aussi découvrir sur les murs de l'est parisien. Un artiste à suivre.


Jusqu’au 17 juin à la galerie Roger-Viollet, 6 rue de Seine, 75006 Paris

A partir du jeudi 16 juin à la galerie Les Temps Donnés, 16, rue des Envierges, 75020 Paris

0 commentaire

Posts récents

Voir tout