top of page

François Gremaud

Dernière mise à jour : 29 oct. 2023

Carmen. (avec un point), le dernier opus de la trilogie de François Gremaud s’est joué à guichet fermé au Théâtre de la Ville - Les Abbesses, il y a quelques jours. Coup de projecteur sur ce metteur en scène singulier, à l’enthousiasme communicatif.


Il faut voir ce dimanche d'octobre en matinée, François Gremaud, l'œil vif et attentif, scruter la salle du Théâtre des Abbesses et les spectateurs qui s’installent, puis, alors que le spectacle commence, sourire aux lèvres, réciter en play-back le texte de son interprète. On comprend alors immédiatement, que celui qui a comme guide philosophique, Clément Rosset pour sa théorie de la joie, la vit pleinement. "La joie est une puissance qui est au cœur de ma vie et de mon travail” affirme t-il. Et on sent d’emblée cette jubilation quand on l’écoute parler de son parcours et de sa trilogie Phèdre ! , Gisèle… et Carmen.


Le metteur en scène suisse né en 1975, se forme à l’Institut National Supérieur des Arts du Spectacle (INSAS) à Bruxelles. Marqué par la liberté du théâtre et de la danse contemporaine flamande de Jan Lauwers et Alain Platel, il co-fonde en 2005 la compagnie 2b company structure avec laquelle il présente sa première création, My Way, à Fribourg en Suisse. En 2016, il propose à la Manufacture à Avignon, Conférence de choses en neuf épisodes, qui remporte un franc succès. En 2019, on le retrouve dans le off avec Phèdre !, coup de cœur du festival pour le public et les critiques.


Conçue à l’origine pour des lycéens, Phèdre ! est une commande du Théâtre Vidy-Lausanne qui a pour objectif de proposer une forme contemporaine d’un classique. Écrite pour le comédien Romain Daroles, le conférencier-comédien nous fait plonger dans l'œuvre de Racine avec émerveillement et humour. En 2021, c’est autour de Giselle…, d’être interprété et commenté par la danseuse contemporaine Samantha van Wissen. Enfin Rosemary Standley, chanteuse du groupe Moriarty s’empare du célèbre opéra Carmen, accompagnée de cinq musiciennes.


Comme le souligne l’auteur, “Faire une trilogie autour de trois grandes figures des arts vivants classiques est aussi une déclaration d’amour à des interprètes : Romain Daroles pour Phèdre ! Samantha van Wissen pour Giselle… et Rosemary Standley pour Carmen. Trois interprètes qui me fascinent et me bouleversent.”

La force des trois spectacles de Gremaud, sérieux et légers à la fois, est de s’adresser à tous les publics ; experts de théâtre ou d’opéra comme néophytes complets. On rit, on apprend, et on goûte les interprétations exceptionnelles des artistes qui jouent tous les rôles.


François Gremaud est un merveilleux passeur qui transmet avec gourmandise son amour de la langue et de la scène.C’est une telle source de joie que de découvrir, d’apprendre et de s'émerveiller des œuvres, que j’ai envie de les mettre en partage” conclue t-il.

Un partage qui vaut de l’or.




François Gremaud-© C. Lambert







0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentários


bottom of page