Chateaubriand et la Vallée aux Loups


Méridienne de Juliette Récamier à la Vallée aux Loups © CG92 Willy Labre

Idée de balade printanière aux portes de Paris, la visite de la maison de Chateaubriand, la Vallée aux Loups, à Chatenay-Malabry. Ermitage romantique de l’écrivain, il s’y installe en 1807 après avoir publié un article critique sur Napoléon dans le Mercure de France. A mon retour de la Terre sainte j'achetai dans le voisinage de Sceaux et de Chatenay, une maison de jardinier. Le terrain inégal et sablonneux descendant de cette maison, n'était qu'un verger sauvage. Cet étroit espace me parut propre à renfermer mes longues espérances “. Le verger fut converti en un vaste parc dans lequel on admire aujourd’hui encore les arbres qu’il a lui même planté en souvenir de ses voyages : chênes d'Armorique, cyprès chauves d'Amérique, cèdres du Liban, pins de Jérusalem. Dans la maison, le mobilier Empire côtoie un double-escalier de bateau ramené de Saint-Malo par l’écrivain. A l’étage, on découvre la célèbre méridienne sur laquelle Juliette Récamier, maîtresse de Chateaubriand, a posé pour la toile de David exposée au Louvre. A découvrir !

Une visite qui donne envie de lire ou relire les Mémoires d’Outre-Tombes A découvrir avec Gonzague un guide impeccable : gonzaguedebrunhoff@pavesetmusees.co

Découvrir la Vallée aux Loups



0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Le 19M